Nouveau Plan Etudiant pour 2018 : on résume

Le 30 octobre 2017, notre premier ministre Edouard Philippe, et la ministre de l’Enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation, Frédérique Vidal, ont annoncé la mise en place du Plan Etudiant. Au cas où vous n’auriez pas suivi  la conférence, le Manuel du Jeune Adulte Responsable décrypte les mesures phares de cette nouvelle mesure !

plan étudiant

 

Au lycée, un calendrier de l’orientation sera mis en place

L’amélioration de l’information au lycée est la première mesure phare du Plan Etudiant. 2 semaines d’enseignements obligatoires seront consacrées à l’orientation dans toutes les terminales. Ce nouveau calendrier d’orientation des élèves en Terminale s’articulera autour de 4 phases principales :

  1. La phase d’information (novembre-décembre) se traduit par la mise en place d’une 1ère semaine d’orientation et de surveillance par le conseil de classe des intentions d’orientation des élèves. En dialogue avec les équipes éducatives, ils affineront leur connaissance des métiers et des études supérieures qui y conduisent.
  2. La phase des vœux (janvier-mars ) présentera une 2ème semaine d’orientation dont l’objectif est de permettre aux lycéens de savoir quels vœux d’orientation formuler. Cette semaine coïncide avec la période des journées « portes ouvertes » organisées par les établissements du supérieur. S’en suivront l’accès à la nouvelle plateforme d’affectation (voir ci-dessous), la saisie des vœux (10 au maximum, non hiérarchisés), l’examen par le conseil de classe, puis l’avis du chef d’établissement ;
  3. La phase de réception et d’acceptation des propositions (mai-septembre) ;
  4. La phase complémentaire pour les candidats n’ayant obtenu aucun de leurs vœux (juillet-septembre).

 

D’autres mesures accompagneront les lycéens

Le conseil personnalisé auprès des lycéens sera renforcé. « On va expliquer à un étudiant que s’il veut choisir telle formation, il devra avoir quelques prérequis, et s’il ne les a pas, il devra prendre un certain nombre de cours », a expliqué le premier ministre.

  • L’ouverture du site monorientationenligne.fr permettra à chaque lycéen d’échanger par tchat, mail ou téléphone avec des conseillers.
  • La désignation d’un second professeur principal dédié.
  • Le déploiement d’étudiants-ambassadeurs pour renforcer l’information par les pairs.
  • Une nouvelle plateforme de vœux sera mise en place. Elle remplacera purement et simplement l’actuel site d’Admission Post Bac (APB). Cette plateforme rassemblera toutes les informations dont les bacheliers ont besoin. La composition de la formation, son taux d’insertion professionnelle, les taux de réussite des anciens étudiants… Les “attendus” seront affichés ; et ils respecteront un cadrage national, mais chaque  établissement pourra les décliner en fonction de ses spécificités. Un attendu, c’est un dossier dans lequel chaque bachelier montrera son parcours, sa motivation, son engagement. Ensuite, les établissements du supérieur pourront examiner ce dossier, et ce qui le constitue : les bulletins, les motivations, les activités extra-scolaires et un avis officiel du conseil de classe de Terminale.

 

Ce qui va changer dans le supérieur

Le Plan Etudiant prévoit de nombreuses réformes dans l’enseignement supérieur :

  • La sélection par tirage au sort est supprimée. Ainsi, tous les bacheliers auront une place dans l’enseignement supérieur. Comme ils n’ont pas tous les mêmes chances d’y réussir, des parcours sur mesure seront créés entre le lycée et le supérieur. Enfin, des places seront réservées pour les boursiers.
  • Les établissements ont l’obligation d’accepter tous les candidats. Pour les lycéens qui n’auraient pas les “attendus” correspondant à la formation choisie, l’établissement aura la possibilité de lui imposer un parcours personnalisé. Par ailleurs, une commission rectorale sera chargée d’accompagner les éventuels bacheliers qui n’auraient pas eu la formation de leur choix. Le but étant de leur garantir une place dans la formation la plus proche du choix initial.
  • L’ouverture de places supplémentaires dans les filières sous tension (STAPS, psycho, droit), les BTS, etc.
  • Tous les étudiants pourront bénéficier d’une année de césure, dès le bac. Que ça soit pour poursuivre un projet personnel, entrepreneurial ou professionnel. Finalement, la licence sera modulable à la carte : parcours interdisciplinaires, cours supplémentaires, parcours accélérés, etc.

 

Le budget du Plan Etudiant est d’un milliard d’euros, dont 100 millions seront injectés dans le pouvoir d’achat des étudiants dès 2018, grâce à différentes mesures :

  • La cotisation de sécurité sociale étudiante de 217 euros sera supprimée. Désormais, les étudiants seront rattachés au régime général de la Sécurité Sociale.
  • L’amélioration pour l’offre de soins sur les campus via la création de nouveaux centre de santé
  • Les bourses seront distribuées à date fixe chaque mois.
  • Une aide financière sera apportée aux étudiants issus de la classe moyenne qui n’ont pas les moyens de se loger.
  • 60 000 logements étudiants construits d’ici à 5 ans.
  • Les loyers du Crous seront par ailleurs figés, et ce dès la rentrée 2017.
  • Le soutien à la mobilité jusqu’à 1 000 euros pour un étudiant qui change d’académie.

 

Qu’en penser ?

Notons que certaines de ces mesures reste parfois floues, les détails de leur mise en place n’étant pas encore évoqués. Beaucoup de points restent ignorés par les pouvoirs publics, mais nous restons positifs. Malgré la récente annonce de la baisse des APL dont les étudiants profitaient massivement, il semblerait que le Gouvernement cherche enfin à inverser la tendance des échecs en licence, et des défis de l’orientation scolaire. Sans encore connaître l’efficacité de ces mesures à court et moyen terme, nous apprécions la volonté du Gouvernement de faire bouger les choses. D’après un sondage réalisé par Elabe pour BFMTV auprès de 1.000 français,  7 Français sur 10 sont convaincus par le plan étudiant du gouvernement. Et vous, qu’en pensez-vous ?

En attendant, aucune mesure d’accompagnement des étudiants vers leur vie adulte n’est prévue…
Le Manuel du Jeune Adulte Responsable a encore un bel avenir devant lui… !

 

Actualités : Le Manuel du Jeune Adulte Responsable débute sa tournée de promotion

Le Manuel du Jeune Adulte Responsable débute cette nouvelle année universitaire sur les chapeaux de roue !

 

manuel mcdonalds

 

Le Manuel a fait sa première apparition dans la presse !

Et pas dans n’importe quelle presse ! Dans le magazine officiel d’une chaîne mondiale qui compte près de 1.380 restaurants en France : McDonalds’ ! Vous pouviez donc vous procurer un exemplaire gratuit, pendant tout le mois de septembre, dans n’importe quel McDo’ de France. Pour faire simple, le Air le Mag est la revue officielle de McDonalds depuis quelques années. Outre les clients de l’enseigne, ce magazine mensuel s’adresse surtout à un public jeune et dynamique, aux étudiants en fait ! Il réunit agréablement toutes les nouveautés cinéma, musicales, sportives, multimédia, et de librairie. Un concentré de culture Pop étonnamment efficace, ideal pour faire le plein d’idées et de curiosités !

Vous n’êtes pas un adepte de fast-food, ou vous n’avez pas eu le temps de vous procurer le numéro de septembre ?
Le Air magazine est téléchargeable gratuitement ici :  www.mcdonalds.fr/actualites (plus bas dans la page).

 

Prochaines apparitions?

A l’approche de la prochaine rentrée (en septembre 2018 donc), nous souhaitons être présent dans la presse quotidienne gratuite (très appréciée des étudiants) : Métro, Direct Matin, 20 minutes… Mais aussi à terme dans des éditions plus régionales, comme Nord Eclair, La Voix du Nord (et La Voix de l’étudiant), et pourquoi pas des périodiques nationaux ?

Le business model du Manuel du Jeune Adulte Responsable se reposera désormais sur une très forte présence sur les réseaux sociaux et la presse. En effet, le Manuel devrait être bientôt disponible à l’unité sur Amazon, au format numérique et broché ! Une grande nouvelle, qui permettrait à tous les étudiants de France d’obtenir individuellement le Manuel, dans l’éventualité où (à notre plus grand regret) leur fac’ ou école n’est pas impliquée dans le devenir de ses étudiants… L’enseignement supérieur reste gagnant à offrir le Manuel à ses étudiants de nombreuses raisons, qu’on retrouve dans notre FAQ#5 (clic)!

Actualités : C’est la rentrée, et elle arrive avec son lot de bonnes nouvelles

Le Manuel du Jeune Adulte Responsable reprend du service, comme à chaque rentrée !

 

manuel du jeune adulte responsable

 

Nous vous souhaitons une très heureuse rentrée pleine de motivation, de projets et de réussite.

En ce qui nous concerne, le Manuel du Jeune Adulte Responsable commence l’année sur les chapeaux de roues. Nous sommes en effet très fiers et heureux de vous annoncer que de nombreux étudiants vont devenir de jeunes adultes responsables ! En effet, l’Ecole Centrale de Lille et l’Institut de Formation de Psychomotriciens Raymond Leclercq (du parc Eurasanté de Lille), viennent d’offrir le Manuel du Jeune Adulte Responsable à tous leurs nouveaux étudiants.

En parallèle, près d’une dizaine d’établissements de la métropole Lilloise sont déjà conquis pour la prochaine édition 2018/2019.

 

Cette nouvelle année universitaire 2017/2018 promet de belles évolutions :

  • Préparation de la réédition du Manuel pour 2018/2019, afin d’être toujours à la pointe de l’actualité ;
  • Collaboration avec de nouveaux professionnels pour toujours améliorer le contenu de chaque dossier ;
  • Refonte de notre site Internet ;
  • Retour en force sur les réseaux sociaux (Facebook et LinkedIn) avec de nombreuses actualités, foire aux questions (FAQ), interviews, etc. ;
  • Élargissement de la zone de prospection : le “Grand Nord français” aura désormais la possibilité d’obtenir le Manuel. Nous parlons là des régions : Normandie, Hauts de France, et le Grand Est ! Cela représente des centaines et des centaines d’établissements, soit des dizaines de milliers d’étudiants !

 

En fin de compte, nous répondrons à toutes vos questions, et ferons le nécessaire pour vous rencontrer, vous offrir un Manuel, et qui sait, offrir le Manuel du Jeune Adulte Responsable à vos étudiants en septembre 2018 !?

La charte graphique du Manuel du Jeune Adulte Responsable

Le Manuel du Jeune Adulte Responsable vous détaille ses dernières actualités. Aujourd’hui, nous passons en revue sa charte graphique.

 

Qu’est-ce qu’une charte graphique ?

Une charte graphique – ou cahier des normes graphiques est un guide comprenant les recommandations d’utilisation et les caractéristiques des différents éléments graphiques utilisés sur les différents supports de communication d’une entreprise. Elle doit regrouper et traduire visuellement son univers et ses valeurs : dynamisme, innovation, élégance, etc. La charte graphique doit conserver cohérence et homogénéité dans toutes ses réalisations graphiques : site Internet, packaging, communications, etc. Cela permet d’affirmer son identité visuelle et retenir l’attention du public.

L’élément central d’une charte graphique est son logo.  En effet, nous le voulions à la fois old-school, dynamique, sérieux et administratif ; il est donc constitué de 4 polices différentes :

logo

 

Autre composante importante de toute charte graphique : les illustrations utilisées.

  • Notre public étant jeune (dont on rappelle l’âge dans notre FAQ#2), il nous fallait aérer notre Manuel d’illustrations à la fois dynamiques, divertissantes et pertinentes.
  • En parallèle, le côté traditionnel du livre et de son aspect « Manuel » nécessitait des images « retro ».
  • Conjointement, nos étudiants sont très enthousiastes pour tout ce qui est américain, à l’image des fraternités universitaires outre Atlantique. Les vestes, gilets et casquettes de tous les BDE (bureaux des étudiants) que vous croiserez aujourd’hui vous confirmeront cette vogue.
  • Enfin, il nous fallait des illustrations sérieuses pour coller à la transition du jeune lycéen vers sa vie d’adulte responsable. Costumes, cravates, sacoches, etc.

En combinant tous ces critères, nous obtenons finalement des illustrations de qualité avec un sacré pétillant :

 

charte graphique

 

 

Vous êtes faites partie d’un établissement de l’enseignement supérieur basé sur la métropole Lilloise ? Alors prenez RDV avec notre dirigeant et rédacteur du Manuel, pour en obtenir gratuitement un exemplaire. Vous jugerez de vous même de sa vitalité, de son mordant et de sa fiabilité… !

Actualités : Quelles sont les dernières mises à jour du Manuel du Jeune Adulte Responsable ?

actualités et mises à jour

Les dernières mises à jour du Manuel du Jeune Adulte Responsable

C’est une classique problématique de tout livre : une fois imprimé, il est possible qu’une information qu’il contient évolue. Que cela soit la réédition du Code Civil, d’un journal quotidien ou d’un livre pédagogique, aucun livre n’est à l’abri d’une évolution de dernière minute. Comme expliqué dans notre FAQ#3, cela ne rend pas les informations sur Internet plus fiables ou plus accessibles, c’est un autre sujet.

L’un des rôles du Manuel du Jeune Adulte Responsable, est donc de scruter la moindre évolution des données qu’il contient. La tâche paraît conséquente, mais elle est plus facile qu’il n’y paraît, tant qu’on est rigoureux.

Chaque 1er janvier apporte ainsi son lot d’évolutions très attendues. Voici la liste des principaux changements apportés au Manuel le 1er janvier 2017 :

  • Revalorisation du SMIC, entraînant l’évolution de :
    • Salaire de base d’un contrat d’apprentissage (25 à 78% du SMIC)
    • Salaire de base du contrat de professionnalisation (55 à 100% du SMIC)
    • Prime d’activité (plafond de ressources égal à 1,3 SMIC)
  • Généralisation de la garantie jeunes
  • Mise en place du compte personnel d’activité (CPA : Loi el Khomri)
  • Evolution du prix du timbre, du colis et suppression de tranches de poids
  • Simplification et numérisation du bulletin de salaire
  • Augmentation des prix du gaz
  • Augmentation des frais bancaires, des cotisations d’assurance et des tarifs des mutuelles santé
  • Généralisation du tiers payant
  • Inscription automatique au registre national des donneurs d’organes
  • Mise à jour du calendrier simplifié des vaccinations

Enfin, le 1er mai 2017 a également vu l’augmentation du tarif de la consultation d’un médecin généraliste conventionné de secteur 1 de 23 à 25 €.

 

Le cas particulier du prélèvement de l’impôt à la source

Evidemment, nous attendions avec impatience l’élection du président de la République en mai dernier. Il est normal de s’attendre à des nouvelles mesures. La dernière ayant modifié une page du Manuel : la mise en place du prélèvement de l’impôt à la source. Ou plutôt sa non-mise en place. Prévue pour le 1er janvier 2018 par le gouvernement Hollande, le candidat Macron ne souhaitait pas s’opposer à sa mise en place. Devenu Président, il souhaite repousser l’application de ce nouveau dispositif (adopté à l’unanimité dans tous les autres pays d’Europe) pour laisser plus de temps à son expérimentation pendant 1 an. La mise en place serait alors prévue pour le 1er janvier 2019.

Seul souci, le gouvernement Hollande s’est dépêché de finaliser le prélèvement à la source, obligeant Emmanuel Macron à légiférer par ordonnances pour le modifier, ce qui risque de froisser les parlementaires… Le prélèvement à la source est donc maintenu, retardé et selon les résultats de l’expérimentation, potentiellement supprimé. Comment présentons-nous alors ce contretemps dans le Manuel du Jeune Adulte Responsable ? C’est très simple : 2 pages résument simplement l’actuel impôt sur le revenu, comme il fonctionne depuis des dizaines d’années en France ; et 2 nouvelles pages expliquent la transition vers le nouvel impôt : année blanche, futurs prélèvements et déclarations.

 

En conclusion

Même si une information venait à évoluer pendant l’impression annuelle du Manuel, ça n’est qu’un chiffre, une date ou une procédure qui change. Pas l’intégralité du livre. Le Manuel restera fiable à 99,999%. Dans le cas où une information viendrait à évoluer, nous imprimerions en express une petite plaquette avec une liste des modifications apportées dans le Manuel, à telle ou telle page ; et la glisserions dans chaque Manuel offert aux étudiants. C’est l’un des avantages de l’autoédition : la réactivité et la flexibilité. (maison d’édition VS autoédition : FAQ#7). Quand on sait qu’il faut parfois 1 an pour éditer un livre auprès d’une maison d’édition traditionnelle, nous sommes très heureux de pouvoir compter sur Manuel du Jeune Adulte Responsable pour rester à la pointe de l’actualité, en toute simplicité.

Les étudiants face à la peur du guichet, la fameuse “phobie administrative”

Les étudiants face à la peur du guichet, la fameuse “phobie administrative” : premier extrait du Manuel du Jeune Adulte Responsable. On se penche sur le sujet car la peur du guichet est une phénomène très observé chez le Jeune Adulte Responsable. Mais est-ce une manifestation bien réelle ?

PHOBIE ADMINISTRATIVE

Définissons la phobie administrative

Crevons-vite l’abcès ; la phobie administrative, véritable épreuve des factures et des démarches sans fin, n’existe pas. C’est une bien belle invention qui permet aux fainéants de se cacher derrière une maladie imaginaire, pour se justifier de ne pas gérer leurs petites affaires correctement.

Ce qui vous concerne n’est donc pas une maladie reconnue par la médecine ou la psychiatrie, mais bien une appréhension réelle d’engager la moindre démarche administrative. Cette peur du guichet se manifeste à chaque fois que vous devez envoyer un courrier, passer un coup de fil, vous rendre au guichet d’une agence ou d’une administration, payer une facture, une amende, des impôts et des taxes ; souscrire un contrat ou faire une faire une réclamation ou renégocier les termes d’un contrat. C’est un phénomène particulièrement ressenti par les étudiants (et surtout les Bac+1 qui sont la cible du Manuel : FAQ#1). Ils sont bien souvent perdus, et perdent pied facilement, pas étonnant qu’ils soient spécialement affectés.

Les conséquences de la peur du guichet peuvent vite devenir dramatiques et renforcer la moindre appréhension. Emails, coups de fil incessants, courriers recommandés, relances d’huissier, menaces de saisie, lettre du tribunal. Mais pas que ! Parfois, ce blocage se traduit aussi par un renoncement à de nombreuses aides et allocations.

Des milliers d’étudiants pourraient ainsi toucher des aides au logement, à la santé et au travail, mais ils n’en font pas la demande. Des milliards d’euros prévus dans le budget de l’Etat chaque année ne sont ainsi pas réclamés, sous prétexte que leurs bénéficiaires ne connaissent pas leurs droits, qu’ils ont peur d’avoir à rembourser ce qui leur est versé ou qu’ils n’ont pas la motivation d’entreprendre les démarches nécessaires.

 

Nos solutions contre la peur du guichet

La phobie administrative s’explique en partie par la peur de l’inconnu, le manque confiance en soi et la très irritable impression d’avoir à « encore » payer des factures supplémentaires. Or si vous comprenez dans quoi vous vous engagez, alors vous n’avez aucune raison de douter de vous. Logique, non ? Et puis vous êtes un adulte maintenant ! Alors voici quelques conseils très simples, pour lutter contre votre peur de l’administration :

  • Regardez si votre souci n’est pas déjà traité dans le Manuel du Jeune Adulte Responsable. Comprendre une démarche, c’est déjà l’entreprendre à moitié. Vous n’aurez plus qu’à la formaliser, comme expliqué.
  • Préférez ne traiter qu’avec une seule personne de référence. Grâce à son adresse email privée et/ou sa ligne directe de téléphone, vous ne serez plus perdu dans les méandres des standards téléphoniques et vous aurez une personne sur qui compter pour vous accompagner sur votre dossier.
  • Gérez vos papiers par dossier (un peu comme le Manuel le fait). Une pochette « logement » dans laquelle vous y mettrez votre contrat de bail, vos quittances de loyer, et toutes les factures associées. Faites un autre dossier « travail », « études », « banque », « automobile », etc. Vous éviterez ainsi l’entassement inutile de documents. Mieux encore, prenez le réflexe de recevoir vos courriers par email.
  • Planifiez-vous une heure de « paperasse » chaque semaine, pour faire le point sur vos comptes et papiers.
  • Inscrivez et datez toute démarche réalisée sur un post-it ou sur un document associé à votre démarche, que vous intégrerez dans votre dossier. En rouvrant votre dossier la prochaine fois, vous effectuerez un meilleur suivi. Exemple : « courrier de relance joint au chèque de __ €, envoyé à mon assureur le __ ». Pratique quand on oublie vite ce qu’on a fait, et ce qu’il reste à faire.

 

En conclusion

Lutter contre la phobie administrative, c’est bien le but ultime du Manuel du Jeune Adulte Responsable. Guider les étudiants pas à pas sur les démarches à effectuer, le plus simplement et rapidement du monde, voilà notre rôle. Si vous vous sentez particulièrement concerné par ce sujet, notre prochaine publication sur la procrastination vous intéressera à coup sûr !

FAQ#7 : Quelles différences entre une maison d’édition et l’auto-édition ?

Le Manuel du Jeune Adulte Responsable prend le temps de répondre à vos questions.

La maison d’édition

Une maison d’édition décide de publier un livre soumis par un auteur. Elle s’approprie ensuite une partie des droits du livre et s’engage alors à prendre en charge tous les frais liés à la direction littéraire du livre, sa révision, sa charte graphique, sa distribution, etc. En retour, il verse des droits d’auteur variant de 2 à 10% du prix de vente.

Les avantages de l’édition traditionnelle :

  • Un certain prestige est conféré par la maison d’édition, ainsi que le statut d’écrivain “reconnu” .
  • L’auteur ne prend aucun risque financier, car c’est l’éditeur qui assume ce risque.
  • Elle permet à l’auteur d’avoir une présence en librairie.

Les inconvénients :

  • Les livres n’ont généralement pas une très longue vie , quelques mois tout au plus, avant d’être remplacés.
  • Les droits d’auteur sont dérisoires : 2 à 10% du prix de vente du livre.
  • La qualité du travail n’est pas garantie ; de nombreuses maisons d’édition priorisent le volume à la qualité.

L’autoédition

L’autoédition est l’alternative à la maison d’édition, lorsqu’un auteur décide de faire imprimer son propre livre sans recourir aux prestations d’un éditeur. Il faut alors gérer et supporter les frais tout ce que l’éditeur prenait en charge. C’est ce circuit de création et de distribution qu’a emprunté le Manuel du Jeune Adulte Responsable.

Les inconvénients de l’autoédition :

  • Les auto-édités ont la vie dure, car ils n’ont pas l’image d’une grande maison derrière eux pour les soutenir.
  • L’autoédition demande énormément de travail, de temps et d’argent. En plus des qualités requises pour écrire un ouvrage, il faut s’acquitter de dizaines de tâches connexes à l’écriture, comme le graphisme, le marketing et la gestion de personnel, comme toute entreprise.

Les avantages :

  • Le paysage éditorial français est cependant dominé par la situation oligopolistique de multinationales du secteur, qui  n’ont jamais cherché à changer la donne. Les auto-éditeurs apparaissent alors comme des acteurs libres qui dépoussièrent les moules de l’industrie pour faire place à leur création débridée. D’ailleurs, l’auteur du Manuel ne se revendique pas romancier ou écrivain, mais plus comme un rédacteur compilateur qui explique les choses simplement.
  • L’autoédition étant une entreprise, la rentabilité est contrôlée et ne dépend que des ventes réalisées.
  • L’auteur est entièrement responsable de son produit : vision précise, délais, coûts, cible, ligne éditoriale, distribution…

 

En conclusion, les maisons d’édition sont indiquées pour des auteurs au profil écrivain et romancier, qui n’ont pas la fibre managériale ni les moyens financiers de faire leur propre édition. L’auto-édition reste donc une alternative viable et recommandée pour des initiatives littéraires supervisées par un auteur-éditeur qui sait gérer bien plus que la rédaction de son travail, comme la promotion, l’édition, le graphisme et la distribution auprès d’une cible bien définie.

FAQ#6 : Pourquoi les informations du Manuel sont-elles fiables ?

Le Manuel du Jeune Adulte Responsable prend le temps de répondre à vos questions.

fiabilité manuel du jeune adulte responsable

La fiabilité des informations du Manuel du Jeune Adulte Responsable vous surprendra.

  • Les informations du Manuel restent très basiques. Comme déjà indiqué dans la FAQ#2 , la cible du Manuel est les étudiants Bac+1. On n’entre en aucun cas dans des cases d’optimisation fiscale ou de procédures juridiques complexes. Nous gardons les choses simples et compréhensibles par tous. Nous sommes de ceux qui pense qu’un schéma ou un tableau vaut mille mots. Et que pour assimiler des démarches vite décourageantes pour un jeune public, il faut rester très factuel et simple.
  • Le but du Manuel, c’est de pérenniser une relation durable entre les établissements de l’enseignement supérieur, les étudiants et le Manuel. Afin que cette relation dure dans le temps, il faut que le niveau de qualité attendu réponde aux attentes de l’enseignement et des étudiants.
  • Tous les chiffres, tableaux, graphiques, délais et démarches officielles proviennent de sources gouvernementales ou d’institutions reconnues d’utilité publique. Pour n’en citer que quelques-unes :

 

sources manuel

 

Quant aux données qui ne sont pas purement informationnelles mais qui donnent des conseils pratiques ou des avertissements, elles proviennent tout simplement d’experts qui ont participé activement à la rédaction du Manuel.

De plus, le Manuel se veut une figure de transparence et de neutralité politique, économique, philosophique et religieuse. Les informations données sont factuelles, et ne prennent position pour personne. De plus, aucun partenariat (banque, assurance, agence immobilière, etc.) n’est présent dans le Manuel. C’est important : que le Manuel reste désintéressé

Mais soyez rassuré : nous savons que de beaux discours ne suffisent parfois pas à convaincre. Nous laisserons donc le Manuel du Jeune Adulte Responsable prouver sa fiabilité de lui-même, lors d’un futur entretien !

FAQ#5 : Quels sont les avantages d’offrir le Manuel du Jeune Adulte Responsable à ses étudiants ?

Le Manuel du Jeune Adulte Responsable prend le temps de répondre à vos questions.

manuel du jeune adulte responsable

Notre Manuel présente aussi de nombreux avantages pour les établissements qui l’offrent.

Maintenant qu’on a expliqué pourquoi c’est à l’établissement d’acquérir le Manuel du Jeune Adulte Responsable, et non à l’étudiant de faire la démarche individuelle pour l’obtenir (FAQ#4), il convient de développer davantage ce que gagne réellement un établissement à équiper ses étudiants Bac+1 du Manuel :

  • Un gain de temps : posez la question suivante au responsable de votre secrétariat : « Combien de temps par jour perdez-vous à renseigner les étudiants sur des sujets basiques qu’ils devraient maîtriser ? ». Nous redonnerons de la disponibilité à votre équipe administrative, trop polluée par des demandes qui trouveront réponses dans notre Manuel.

Panel représentatif d’étudiants rencontrant votre équipe administrative :

manuel du jeune adulte responsable

  • Une montée en gamme. Comme beaucoup d’autres établissements, votre welcome-pack peut inciter des étudiants à s’inscrire auprès de votre établissement plutôt qu’un autre. Montrer que vous offrez notre Manuel ne manquera pas de rassurer vos étudiants quant à l’accompagnement que vous proposez.
  • La fidélisation de vos étudiants. On n’invente rien.  Des étudiants qui savent se prendre en main auront moins de chance de décrocher du parcours universitaire. En outre, ils ne manqueront pas de s’investir dans la vie de l’établissement. Mieux encore, ils seront d’autant plus intéressés de faire partie d’associations d’anciens élèves dans le futur, et accompagner à leur tour les nouveaux étudiants.
  • La redéfinition de la pédagogie. L’art de l’éducation ne s’arrête pas qu’aux études. Là où le rôle de l’enseignement supérieur est de délivrer des connaissances et parfois un savoir-faire, nous apporterons un savoir-être complémentaire tout aussi important.

Même si la cible finale du Manuel du Jeune Adulte Responsable reste vos étudiants, vous ne manquerez pas de profiter de tous les avantages qu’il confère !

FAQ #4 : Pourquoi les établissements de l’enseignement supérieur devraient offrir notre Manuel à leurs étudiants ?

Le Manuel du Jeune Adulte Responsable prend le temps de répondre à vos questions.

Suite à la lecture de notre FAQ#1, vous savez que les étudiants en Bac+1 sont la cible de notre Manuel.  Il est donc possible qu’un établissement supérieur se pose la question suivante :

« Pourquoi serait-ce à mon établissement d’offrir le Manuel, et non à nos étudiants d’en faire l’acquisition ? »

 Plutôt d’éviter un sujet qui fâche, crevons l’abcès rapidement.

4 raisons nous ont poussé à créer un circuit B2B (vente entre professionnels), plutôt qu’un circuit B2C (auprès du client final, à savoir l’étudiant) :

  • La principale raison reste le prix de vente du Manuel. En centralisant les commandes et la livraison du Manuel, les coûts logistiques sont incroyablement réduits. On propose ainsi un livre pour 16 €, au lieu des 20 ou 25 € de la grande distribution. Laisser chaque étudiant obtenir le Manuel par lui seul, alourdirait grandement le prix de vente du Manuel. Il faudrait en effet investir dans une plateforme marchande, des campagnes plus ciblées et un circuit de distribution coûteux.
  • Car le prix de vente est réduit à son maximum, tous les étudiants d’un établissement se verront offrir notre Manuel, sans avoir à mettre la main à la poche. Les étudiants savent qu’il existe des aides et informations, mais ils ne cherchent pas à les obtenir. La peur du guichet et la procrastination restent des phénomènes très influents chez les jeunes adultes… Soyez rassuré, on donne des conseils pour que vos étudiants luttent efficacement contre, dans notre Manuel !
  • Le grand public et les établissements de l’enseignement supérieur attendaient qu’une innovation comme le Manuel soit à l’initiative du Ministère de l’Education Nationale. Malgré les dizaines de sites Internet créés par ce dernier (et les nombreux doublons), nous sommes peu à connaître leur existence, et encore moins à les utiliser. Le grand public attendait alors que le relais soit pris par les établissements de l’enseignement eux-mêmes. Après tout, ils sont responsables de la pédagogie donnée aux jeunes adultes.
  • Le Manuel du Jeune Adulte Responsable a été conçu pour être intégré dans les welcome-pack de l’enseignement supérieur. Y sont déjà offerts : tablette, ordinateur, concours offerts, agendas… pourquoi pas notre Manuel ?!

Par manque de budget ou de temps pour la rentrée 2017 :

Ultimement, si un établissement ne dispose pas des budgets suffisant pour acquérir le Manuel du Jeune Adulte Responsable (ce qui est une problématique différente), nous lui recommandons de se rapprocher des organisations suivantes qui sont toutes aussi indiquées pour faire l’acquisition du Manuel :

  • Bureau des étudiants ou des arts ;
  • Association d’anciens élèves ;
  • Initiatives étudiantes ;
  • Réseau d’écoles ;
  • Fédération universitaire …

A demain pour une nouvelle FAQ !

COMMANDER

le Manuel du Jeune Adulte
n'est plus disponible
à la vente sur

Amazon.fr

le Guide de survie en milieu adulte
sera bientôt disponible chez

dans votre librairie
et points de vente habituels